top of page

Qu’en pensent-ils ? … Le Marketing Responsable



On s’est penché sur le baromètre ADETEM/Opinion Way publié juste avant l’été, sur la transformation responsable des entreprises. A l’heure de révolution dans les modes de travail et face aux enjeux environnementaux, comment aujourd’hui les décideurs d’une entreprise se positionnent sur ces grandes problématiques ? A la lecture des résultats, ce qui nous a frappé est cette dichotomie qui existe entre prise de conscience quasi unanime et le flou qui entoure les solutions concrètes à mettre en œuvre sur le long terme pour chaque entreprise. Tour d’horizon.


En effet, sans surprise et face aux enjeux environnementaux et sociétaux, la quasi-unanimité des responsables marketing se sentent concernés, voire très concernés par ses problématiques.

Et affirment que le marketing responsable est aujourd’hui au cœur de leur stratégie : 46% pour la conquête de nouveaux clients et 42% pour la croissance de l’activité.

Si le constat est quasi unanime sur la nécessité et l’urgence d’agir, ce sont les méthodes qu’ils manquent : 41 % souhaitent un guide des bonnes pratiques, 34% sollicitent des référentiels et méthodes, 31% des benchmarks par secteurs.

Et parfois, faute de ressources, budgétaires ou humaines, les projets tombent à l’eau.

Dans cette année post pandémie, les décideurs ont cependant trouvé des clefs pour agir de leur champ d’activité : réduction des déchets et des emballages (72%), projets pour la réduction de l’empreinte environnemental des produits ou services (66%), amélioration du bienêtre des consommateurs (65%)

Là où le bât blesse concerne les projets concernant la sobriété numérique et le remplacement des ressources rares et néfastes.

Chaque entreprise, par l’intermédiaire de ses décideurs et salariés, ont conscience et agissent vers des activités plus responsables, en interne, sur le produit et services. Le constat est là mais de l’avis de tous pas suffisant. Comment aller plus loin ? Il y a cette urgence qui ressort aujourd’hui, dans cette enquête, dans les médias, dans les débats qui secouent notre actualité.

Pour aller plus loin, en substance, tous pensent être bloqués à une plus grande échelle. Repenser un business modèle s’avère compliqué à réaliser sur le long terme : complexité à changer son modèle de rentabilité, manque d’outils et manque d’intérêts des clients/consommateurs pour un réel changement sont évoqués.


Ce qu’il ressort de cette enquête est ce qui est les individus ont tous bien intégrés la nécessité de changement responsable dans leur métier ; l’enquête souligne, à ce titre que 93% des décideurs se sentent personnellement concernés par un marketing responsable. Certes. L’individu en a pris conscience mais les solutions sont floues à titre collectif dans le fonctionnement même de notre économie. Seulement 7% estiment que notre modèle économique est le bon et fonctionne et 48% estiment qu’il faut complètement revoir notre modèle économique et sortir du mythe de la croissance infinie.

Comment guider alors pour accentuer ces changements : les entreprises du CAC40, l’État, l’Union Européenne ? A quel niveau doit-on maintenant réaliser la transformation vers une économie plus responsable ?



bottom of page