top of page

Sugi Week #3 : Vieillir à travers le monde


A l’heure où le débat sur les retraites enflamme les rues et l’Assemblée Nationale en France, nous avons voulu élargir le champ et en savoir un peu plus sur le vieillissement dans le monde à travers d'études disponibles en open datas.




A travers les analyses des pays comme le japon et la Corée du Sud, qui font face déjà à une population très vieillissante, le monde asiatique essaie d’intégrer dans son modèle social, économique et politique cette donnée démographique. L'année dernière, le Japon était en tête dans le monde : près d'un tiers de ses citoyens sont âgés de 65 ans ou plus. Les auteurs de ces comparaisons passionnantes posent en préambule la question : à quoi ressemble un monde avec des milliards de personnes âgées ? Les pays asiatiques cherchent des réponses… Un aperçu de ces réponses à lire


Source





Une animation impressionnante réalisée pour le Forum Economique par Aron Strandberg, expert en visualisation de données, montre l'âge médian des pays européens entre 1960 et 2060.

D’ici 10 ans, on peut voir que l'ONU prévoit que certains pays européens commenceront à atteindre un âge médian de 50 ans ou plus. Il s'agit de pays comme l'Espagne, l'Italie, le Portugal et la Grèce, puis plus tard l'Allemagne, la Pologne, la Bosnie et la Croatie.

Le Royaume-Uni, la France, l'Irlande, la Scandinavie et les anciens pays soviétiques seront plus jeunes, mais peu. En 2060, l'âge médian dans ces pays se situera entre le début et le milieu de la 40aine.


Source :





Et au fait bien vieillir en France, c’est quoi ?

Le baromètre France 2025 Viavoice – Generali – Radio Classique, publié au lendemain de l’élection présidentielle revient sur les enjeux qui se poseront aux personnes âgées de demain. L’enjeu crucial de « Bien vieillir » est une préoccupation de tous avec une priorité à une dimension économique. Pour 54 % des personnes interrogées, il s’agit de disposer d’une retraite et/ou de revenus suffisants. Il s’agit ensuite de rester en bonne santé (pour 48 %).

Enfin, bien vieillir c’est garantir son autonomie, elle constitue une priorité pour 44 % des répondants, et plus particulièrement par les 65 ans et plus (59 %).





bottom of page